poignée de sable jetée au vent



Je suis la pluie, je suis le soleil
Je ne voie de moi que cet arc-en-ciel
Je suis le vent, je suis la mer,
Je ne voie de moi que cette vague amère
Je ne me demande pas ce qui survie
à cet arc-en-ciel qui s'évanouie
à cette vague qui cède sans bruit,
Je suis la graine qui s'éveille au printemps
La poignée de sable jetée au vent

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres