20 Lettres à Lucifer

0 appréciations
Hors-ligne
Bon..laissez moi m'expliquer - la thématique est complèxe, et parfois, contradictoire, le sujet lance plus profondes questionments et evoque divers sentiments...mon objectif, peut-être frappant, ne visualize pas être offensif, mais vue comme une exploration imaginaire d'un sujet qui laisse questions existentiels - le problème du mal -dans ce cas, comme le sujet est multi-faceté, j'ai pris une perfil de libre-penseur, sans assumer que je suis 'le seigneur de la verité' ou 'luciferian'........mon satanisme est plus une exploration de l'imagination, une parmi divers points de vue, et d'aucune manière mes mots finales, mais qui nous donnent a refléchir - si j'ai vous fait penser le sujet avec une pensée ouverte, dans un autre angle non-dogmatique, j'ai réussi.....

Quand j’affirme un ‘OUI’ totale pour accepter la Création, sans modifier la Réalité, je me
rends compte que vous, Lucifer, en fait partie integrale : vous êtes
inalienable dans les dessins de Dieu. 
Votre force chaotique et guerre contre le Ciel affirmaient le Réel.  C’est pourqui Dieu vous aimez, Lucifer, mêmesi vous Êtes un fils prodige ; le Mordred et le Caïn.   En face contre père Dieu le Créateur, vousfaîtes partie de l’ordre d’anges déchus dans un dénouement de guère constant
dans la bataille pour les âmes – circonstance laquelle est la verité de la
Providence.  Archange Noir – votre milicede démons et vos 4 chevaliers constantment se battent dans un royaume invisible
et caché d’un subtile apocalipse occulté dans les mondes espirituels , vous
luttez dans une mystère indescriptible pour la domination et pouvoir sur les
esprits tombées qui ont voulu vous suivre, a l’échèque de Dieu……..La même chute
des âmes aux enfers sont partie de l’Ordre divin – on se demand – Satan, vous
avez un lien dans la Realité comme en a observait John Milton – qui envisage un
Univers reglé et précis, où votre lieu et domaine est designé par le divin, et
la conquête des esprits qui ont dit ‘NON’ à la Création, qui préferent être
prodiges a leur Père, comme Mordred avec le Roi Arthur. Lucifer – vous appelez
tous les fils de Caïn qui se conforment dans ces rebellions, qui n’ont pas
pouvoir sur l’Ordre établie du destin, par decrèt divin ; mais l’ironie
est que vous-même, Satan, est agent de cet même Ordre divin de prédestination.   
Une pacte. Unlourd jugement. Une puissance écrasante me dominait, et me met en échèque.
C´est vous, oh Satan, délirant et captivant. Pourquoi m’avez-vous choisi ?
Lesquels sont tes désignes de ténèbres auxquels vous m’avez pre determiné pour
ma perdition ? Pourquoi vous ne me laissez en paix, me laissez aux mes
propres souffrances ? Oh Lucifer – vous me dérangez, juste a la folie, a
la maladie intense de l’âme…….Mais attends, regards, et clairement - je vous
voie dans le miroir- pourquoi serait-il - et me pris en compte que vous êtes
moi-même, dans un portrait disfiguré, et ce qui me dérange est non seule que ma
conscience – pas la vôtre – mais la mienne, atourmenté par des illusions.  Échapper de vous est disparaitre ou mourir –effacer vous, oh Diable, est oublier le coeur que je porte dans l´intime; où
votre cauchemar est ma propre realité. M´éloigner de vous est prendre distance
de mon propre ombre, la peur de vous est mon propre âme sans lumière.  Dans le reflet de ma conscience est scellé lepacte, et, determiné, le jugement – que vous êtes a moi-même, mon propre
chimère  et rêve.  Reste tranquille, Satan, car hors de moi vousn’existez pas, mais toujours restez ineffaçable, comme une marque et une signe
perpetue du 666 de ténèbres.
On vous appellele Trimegiste.Vous êtes le guardien de la sagesse hermetique et arcane – mais
certainement perverse ;La magie noire est sur tes doigts, et vous la
manipulez très habilement, et l’ajoute au cœur de l’homme.Vous donnez les
secrets des mystères, mais pour le prix d’une pacte d’âme folle et  ensourcellé- par votres temptations,Vousseduissez e forcez  lequel naïf magicienqui vous invoque – qui n’ estime pas les consequences du contrat, et surement
contrat de mort.Votre champs de la chimie perverse frappe comme un orage et
cauchemar – et tourmente l’innocent adepte –Vous envisages les perdus de sens,
qui se trouvent sur la temptation et désir de mort, prêts pour le sacrifice de
sang, qui l’ont echangé par la magie maudite - la soucellerie du 666. Ton prix,
Typhon – est l’essence  de l’âme pour lessecrets du monde des morts, où à la fois qui on se rend e submet a vous,
Satan,On ne retourne pas à la vie, complement envahi, perdu dans le monde de la
morte noire e du crepuscule, où l’avenir est maudit et destinée à la mort………….
Fils maudit. Filsrebèle. Bête faite humain, avec la marque du 6. Vous êtes le chevalier noir de la mort, vous êtes le démon du désertspirituel vide et sans vie. Prenez ton cheval dans la Terre des morts, en
dessus de la lune rouge de sang et le soleil noir – on vous révèle
l’apocalypse, où vous montez à cheval avec épée sanguinaire et une balance. Les
autres chevaliers meurtriers– le blanc, le rouge, et le jaune – dejà vous
apèllent, vous attendent……..Marchez avec votre chevaux implacablement, prenez
domine sur la terre des maudits, ceux qui sont sans  la signe de redemption du Criste.  Avec une faim vorace et sans limite, devoreles oubliés de Dieu – ceux qui ont rechassé Dieu. Parmi eux, les penitents
d’Enfer– ne laissez qu’un seul vivant. Furieux devastateur sans pitié – ne laissez un maudit sans la signemortelle de ton épée écrasante. Ange exterminateur – suit la marque de mort de
ton maitre le Diable, qui révèle les 4 sceaux de révelation et nemesis sur la
Terre pour ceux qui sont déchus de la grâce du Créateur. 
Venez à votreMaître. Venez – âme perdue et desesperé. Prenez soulagement en dessous de
l’aille de l’Ange de la Mort. Je ne vous exigeait qu’un pacte de sang, où votre
conscience du pêche sera effacé, et votre tort oublié. Il n’y-aurait plus le
lourd prix de la coupabilité.  Je vousappelle – moi, le Diable – pour vous faire un démon forte et implacable dans
les domaines des Enfers, puissant sur la foule d’anges déchus qui seront à
votre commandement.  Vous auriez lepouvoir, pouvoir sur les destins des damnées. Vous auriez  6 ailles – symbole de la marque de la Bête,et une épée d’acier noir lumineux et flamant. Vous serais un arcange
Luciférique, un démon sans égale. En dessous de votre pieds se tomberont sur
sol tous les capitaines de l’Enfer…… Préférez vous restez un mortel impotent et impuissant – pathétique – ouserait-t-il meilleur prendre vol libre, libre des tourments de Dieu ?  Ayez votre valeur propre – ce qui Dieuméprise e châtie – mais Moi – lequel je valorise. Ouvrez vos yeux y regarde la
force divine qui te fait tomber sur la poussière et les cendres e avaler le
néant - à envers de la choix je vous offre -d´être un authentique Seigneur
plein de pouvoir et dignité sans humiliation.
Lucifer – sageaugure et prophète clairvoyant – vous avez remarquez avec précision mon rêve
impotent d’être un arcange celestial, et aussi le sévère jugement qui m’empêche
d’ascendre aux ciels…Vous voyez la condemnation qui met la Balance Divine
contre moi, où j’espère la sentence du désert de l’Enfer impassiblement et
inquietement.  Je reste perdu, sanssoulagement, sans la tendresse du Criste. En attendant le Vide plein de desespoir, je mange le banquet pavoureuxet dégolasse de mon âme putride.  Mesrêves se tournent un repas nefaste.  Jerespire le poison des damnées, qui me reduit le corps à cendres dans un feu
insuportable qui m’asfixie aussi même l’âme. Violenté par les 4 chevaliers de
la mort, je suis percé par leurs armes d’acier tenaces et épouvantes, une
malaise consomme mes jours et mes nuits – j’attends la lourde Balance qui me
frappe mortellement, y que me devastait sans pitié.  En terreur, je cours sans me détendre, maisl’air du Vide me consommait le feu vivant : je perds le souffle et suis
écrasé  par le Divin marteau de justicedu Arcange Kamael, qui est implacable dans sa severité contre les fils du
Diable.  Il-n’y-a rien a sentir, mêmedans ce vide, où le decret éteigne ma voix et réduit mes clameurs aux silence
mortel du Rien…vous avez vaincu – definitivement vaincu – Lucifer !
Vous êtes lamaitresse des damnées – vous êtes la femme qui fait tomber les hommes forts par
vos jeux de séduction.  Vous cachez unefausse tendresse qui envoile vos intentions meurtriers….Vous êtes la dame
fatale, qui mis en échèque comme la reine noire les rois de pouvoir dans un
tableau de jeux. Avec votre dague d’assassinat vous envénomez et assolez les
coeurs d’hommes. La paranoia, la conspiration, les jeux dangereux du boudoir –
sont maitrises qui vous dominez.  Vousfaites semblant d’ une fragile Proserpine – apparement délicate et inoffensive,
mais cachez vos instincts de prédatrice. Vous êtes vorace, une Méduse, une Faustine, une Lucretia Borgia, vousdévorez comme la mort et amène les âmes à la perdition.  Vous êtes une Erine, vous êtes la sourcière –qui tourmente avec votre alchimie maudite, vous êtes l’épouse de Lucifer, dans
le matrimoine fait dans l’Enfer……Vous êtes la Reine de la Babiloine – vous êtes
la femme au cœur de Serpent, la reine des Annunaki, vous êtes Jezebel !     
 
Je voyage àtravers les orages chaotiques. Le sage Chimiste ouvre les portails : il
connaît bien son Royaume, le royaume de la mort, la dame noire, et les
chevaliers d’horreur- de la cité de Dís. La tour au centre – la tour de Babel…….Lesquelles portes inconnuesdois-je ouvrir pour dévoiler l’arcane numéro de la Bête ? Je respire
inquiétaient, je respire la malaise et la maladie de l’air intoxiqué du désert
de ténèbres.  Mon souffle se rend faibleà chaque portail que je traverse, et mon âme en faibli  à chaque pas que je descends.  C’est le royaume de la magie – de l’artsourcière du clairvoyant Lucifer ; il me conduit par les neuf signes, les
neuf marques, et les neuf symboles. Fortement frappants se trouvent les chevaliers de mystère, et avec euxune dame caché et mystérieuse – la reine de la Babylone. Ici j’arrêts et pense
– aurait-il une manière d’échapper où je me trouve, rendu et tombé, très loin
de la lumière ? Une question : dans la cité de Dies  personne ne revient, et comme dit lePenseur : ‘Abandonnez tout l’espoir vous qui avez passez pour les portails
de la mort.’ Maintenant Charon me destinera à poursuivre par les neuf portes
signés de mes pêches !  Inutilement,je lutte, je suis râpent, mais – mon âme, mon fantômes et chimère – c’est trop
tard !  Trop tard…………..
Jezebel – mabelle et dangereuse séductrice, vous me temptez avec vos jeux d’amour profane,
qui cachent une dague de poison et aménent au Vide. Vous faîtes tomber les
hommes forts et vaniteux, ces qui sont mis en échèque par votres délires de
passion, et tombent dans les Enfers du cauchemar implacable.  À audaces et sans peur, vous avez rendufaibles e impuissants – aux hommes forts vous les donnez le même destin de
Samson.  Aucun guerrier témible nerésiste pas à votre sourcellerie et votre chimie de cupidité.  Votre Eros noir et maudit atrappe ceux quiosaient vous conquérir. Vos esclaves sont submis a votre séduction où il ne
reste aucun homme qui peut résister votre pouvoir : vous dominez le jeux
Luciférian de l’orage et tempête d’amours fous et sans limites, des passions
sataniques qui font le naïf et l’ingenu tomber, dechú et perdu, lancé aux lits
des amants morts de la Babiloine !
 
Les heuresincalculables que je medite à vous, maître Lucifer, en essayant d’ apprendre
vos chemins de sourcellerie obscure et cryptique.  Je remplis mes efforts en versant de trouverla voie de la magie arcane. Fatigué – je ne désiste pas – je cherche la clé des
mystères……Votre lumière morte me ferait éclairer, me donnerait la réponse, au
signe et significat de la marque du Pentagramme.  Comme Asmodeus, je recherche la précisecombination des éléments alchimiques, qui me révéleront la réponse à ma
intuition de la marque du 666. Il-y a une certaine matématique, une physique –
qui je n’en arrive encore à déchifrer ou ouvrir le secret arcane du symbole de
la Bête.  Vous êtes patient, Maître, vousme donnez les signes cachées qui se révèlent avec une précise intuition et
éclairissement du vigilant de la nuit du crépuscule, de la minuit de l’âme, de
la ténèbre occulte dans mon Être – ténèbres qui font d’un enigme où  je dois vous trouver, oh Lucifer – et votrerealité profonde – caché dans mon intime…..Là – où je trouve les secrets de mon
interieur – possiblement, je verait à Vous, Maître – subtillement installé dans
mon cœur noir !  
Vous queautrefois reignez sublime dans le Ciel, archange de Pouvoir, parfait dans vos
chemins – le même pouvoir vous a fait tomber….Être égale à Dieu vous avez
corrompu avec le narcissisme.  Ensorcellépar votre propre figure superieure, oh Lucifer – vous avez devenu fier, plein
de hubris. Vous n’avez pas voulu servir l’homme.  Vous rechassait Adam, et lui enprosterner.   Héros tragique, vous aveztombé dans la nemesis et votre propre condemnation – fils rebele, vous n’êtes
pas content d’être serviteur et esclave – vous preferez reigner libre et sans
Tiran.  Vous rechassez la submission etl’obéisance aveugle, vous preferez Être maître de vous-même : on vous
accuse de détourner les anges contre le Créateur, mais ça n’est pas vrai.  Votre individualisme sûr vous juge, Satan-  vous n’avez fait personne se tromper,vous n’avez aussi crée quelque ange déchu. Ce sont des mensonges.  Fier ange – vous vous trouvez à une hauteuroù personne ne peut pas vous subjuger or ordonner….Démon – vous êtes libre –totalement
libre – et n’est ce pas votre meilleur vertu ?  Car vous ne vous mêlez pas avec la salvationou chute de l’autre – qui vous accusait d’être l’instigateur et conspirateur
des âmes ? Votre crie existentiel était seulement pour la liberté –
simplement – où y vous reste d’être votre propre Seigneur, sans un Dieu lourd
et étouffant – castrateur – qui vous empêcherait d’être vous-même – sublimement
libre !     
L’écrituresatanique m’enivre, me fais rêver, me monte jusqu’aux  auteurs. Elle m’incite, me fait rebeller, me donne une singulière liberté parmimes tristesses. Cet aphrodisiaque de poison me contages, et me donne une voix
que j’avais oublié pendant mon esclavage. C’est comme retrouver ma voix étouffé
et réprimé par les ordres tyranniques du Dieu du Vide – Ce juge sévère qui exige
que tous a Lui soumises prennent le silence et la soumission. Mais vous,
Lucifer, vous agissez contrairement – votre voix va au delà de la répression
divine.  Votre liberté est plus forte quela subjugation qui essaie de nous fermés la bouche et les sentiments.  Vous n’avez aucun peur, Satan, vous prenezméfiance de l’esclavage collective. Vous laissez votre voix être écouté
fortement aux quatre sens de l’horizon, et partout es  les mondes Célestine  les et infernales.  Vous n’avalez pas les ordres, vous savez bienque vous n’êtes pas un conformiste dans ce silence de subjection et cette tyrannie
de prohibitions qui renforcent l’ordre et commandements aux anges
serviles.  Personne ne vous imposait le survivance– personne ne peut vous forces d’être silencieux. Bravo ! Vous êtes
peut-être l’unique qui essaie de couper les liens d’une maudite répression,
vous aussi êtes le seul a rompre avec cette prédestination de servilité !
On ne peut pasvendre son âme : il-y a déjà une destinée qui fait-un un fils du Diable.
C’est déjà écrit ; et être fils de Satan révèle la liberté – liberté
d’exprimer, de sentir, de voir la beauté sacrée de ce qui semble profane.  Les fils du Maître aiment la vie car elle estune seule, aussi parce-que vivre n’est pas une excuse patetique pour un ciel
meilleur.  Ceux ciels – s’ils existent –sont por les devalorisateurs et méprisants de la vie – une telle qui doit être
prenue dans l’âme, le cœur, et le sang avec profondes racines. Plus vivants –
les fils de Lucifer ont des emotions plus vibrantes, et plus fortes – car ils
n’aiment pas un substitut, mais l’essence et profondeurs d’une existence
alchimique et libre, sans l’esclavage, sans être prisonieres des anges
celestines et leur Seigneur despotique…… Le voilà pourquoi on doit aimer tous ce qui on a ici sur terre, pourquoic’est ici-même où Lucifer habite, dans son exil volontaire, mais fortement
existentiel ! Et c’est la vie l’unique chose qui vraiment a de
l’importance…….Je m’enfous des enfers. Cela est une piège laissé par un esprit
dur et jaloux et surtout possessif qui l’avait inventé pour essayer,
ineffectivement, de effacer la profonde liberté des fils de Satan.  Il-y aura toujours des nouveau filsluciferiques qui feront le meilleur de la vie terrene, sans circonstances
adverses et le dialogue des stupides teologies d’échappe de la vie……
On vous avez êtrefait de bouc d’échappe des hommes, Lucifer : on ne voit pas que la
méchanceté e le mal vient du cœur de l’homme – pas de Vous.   Onvous blâme de tous ce qui est disfiguré et perverti dans le monde, réelment
l’œuvre de l’homme corompu….. A ces qui vous connaissent ils vous appellent la
force contraire, humaniste - ‘ce qui apporte la lumière.’  C’est la lumière de la sagesse et le don dulibre-choix.  Sans l’offre du fruitprohibé dans le jardin édénique, l’homme et la femme resteront des portraits
statiques et condemnés à suivre des ordres, a être des esclaves….mais vous
Lucifer, vous êtes les fils des Seigneurs draconiques, vous êtes leur fils
prodige, fils des Annunaki qui ont essayé de détendre et arrêter l’homme – et
lui soumettre a ses déssins du pouvoir. Au contraire, vous, Lucifer – vous nous avez donnes le principe d’êtreseigneurs de notre domaine, avec les liens coupés de la Fraternité du Dragon,
les tirannes extra-terrestriels  qui ontessaié de subjuger la Terre.  Mais vousfils resistent comme la mère Gaia,   se refusent a être controller par aucune forcealienigene, et vous nous avez donnez les belles terres de Lemuria dans les
temps anciens pour nos proteger contre ce panthéon de titans cruelles .  La on prenait refuge contre les dieuxcastrateurs et dominants, la on retrouve la liberté, loin de la sorcellerie de
Atlantide.
 
Comme Prométhé avolé le feu sacré des dieux, vous avez prenu la sapience de ces mêmes dieux,
Lucifer…..Vous nous avez donné cette lumière de la conscience et raison
parce-que vous avez aperçu aucune chose dans nous, les humains. Le prix de
votre martire, l’Enfer de sacrifice- seulement pour donner la connaisance et l’epistème
à l’homme, la sagesse damné et au même temps divine, vous define et fait votre
portrait réel.  Ce n’est pas que vousavez rechassez Adam – vous n’êtes jamais jaloux de lui – la vérité est que vous
ne lui tolérait voir esclave et sans la sagesse ou Sophia exclusive de Dieu.
Vous êtes, Lucifer, un humaniste dans ce sens là, a raison de voir l’homme
avant ignorant maintenant avec la sagesse des anges.  Vous en avait fait fils – à tous ce qui vouscherchent  pour cette prodigale lumière,pour la force de penser en liberté, et surtout dans une façon plus libre que
les anges soumis.  Ces mêmes anges necomprennent pas votre rôle dans l’edification de l’homme, qui, grâce a vous,
Lucifer – reigne et s’impose avec la Raison durement conqueri aux prix de
rebellion….Il ne reste qu’avoir admiration pour un visionaire qui voulait
diviniser l’homme, contre tous commandements, ordres, et impossibilités ! 
Esprit sylvestre– Cernnunos – vous enchantez les minuits des vigiles. Lucifer – vous donnez un
accent mystèrieux et captivant aux nuits de veille dans les altares cachés des
forets animés par des êtres sages. Avec mon arthame et mon épée je marque votre
territoire sacré. Là se trouve l’union mystique voilé par l’illusion qui se
revèle, dans une magie profonde…... On fait le cercle et le pentagramme avec
les signes de pleine lune et de Saturne, et invoque le démon guardien des
forets.  Cernnunos se cache facilement –c’est dificile parfois d’en percevoir sa subtilité.  L’esprit discret est la cotê de tendresse deLucifer, son doux repos dans la nuit des ténèbres captivante qui encerclent les
adeptes aux voyages visionaires au-delà de l’imagination : on invoque une
prière aux esprits de la Nature soumises au Démon – discrètement – dans le
rituel des cercles sacrés, ils apparaissent. L’union du mystique et profane est déjà faite tourné dans le divin quise revèle dans les gestes et nuances de l’espace mysterieux qui cache une
géometrie astrale parfaite. C’est Lucifer qui apparait avec son semblant sublime,
serene, et doux – son autr, peut-être authentique, côté – plein d’energie
dyonisiaque de la lune onirique de minuit comme un secret caché- mais fortement
frappant – aux extases colletives des âmes de la mère Astaroth. 
Lucifer – le filsde Dragons, les Nephylim – êtait le premier a se rebeler contre eux.  Un esprit libre –il ne voulait pas aucunesubjection a ces terribles maîtres.  LesAnnunaki ont essayé de lui tuer, de lui détruir – mais Lucifer, comme
Spartacus, a fait une grande rebellion, et convaincu les autres esclaves
d’avoir la force et le courage de se libérer. Ame fière et indomable , le
Prométhé originel monte une armé contre ces anterieurs Seigneurs.  Prodige – avec un propos de lutter jusqu'à lafin contre les maitres mercenaires, Typhon comptait avec forts guerriers qui misent
en échèque la conquête des Annunaki alienigiens, et monte une vaste guerre
contre eux : Liberté ou mort. Les mensonges et déturpation est que Lucifer
avait fait les bons anges tomber – mais c’est justement le contraire – il les a
laissez libres apart du mal des Nephylim dominateurs. Ce qui apporte la lumière
et la sagesse à donné une nouvelle ésperanceaux anges fragilisés, et les a aidé
et adopter la force et la fièrté. Beaucoup des choses l’archange Noir à enseigné à ces disciples :come faire la guerre contre les Annunaki, comme construire la civilisation de
Lemuria, comme avoir independence d’aucune soumission.  Lucifer est la libération des anges–ironiquement-parce-que il leur a donné la dignité qu’ils méritent. 
Humains –ingrates – vous avez réchassé Lucifer pour quoi vous le considerez l’ennemi, et
ne voyez pas qu’il voulait vous donner la liberté.  Vous le méprisez sans confiance a lui, avecsuperstitions – et ne comprendre qu’il est un Être bien-veillant.  Humain ignorant, vous vous méfiez de Ce quivous aime, qui reconnaît vos instincts de prisonières – vos passions, vos
intuitions…...Maintenant  Lucifer a tout,mais il ne vous pouvez pas donner rien…..Pour-quoi ? Par ce dans votre
ignorance, vous le rejetez.  Mais aucontraire, l’Archange veut vous faire nobles et forts comme les autres anges,
sages et pleins de pouvoir – il deviens triste quand il voit un être humain
soummis et impuissant, rendu a l’incapacité. Lucifer vois la race humaine comme un hôpital de malades spirituelscastrés par les dieux adversaires implacables – enemies de l’homme. L’Archange
vois vos efforts ineffectuels  etfrustrés d’en se liberer, sans reconnaître que chacun de vous a besoin de son
bénédiction pour trouver le pouvoir et libre-choix. Lucifer donne le feu
sacrée, l’initiation aux verités cachés par les dieux, la damme sagesse – il est
le hiérophant des forces occultes de Astaroth, qui emancipait l’homme de sa
boite de Pandore, et le fait comme un dieu – pour droit existentiel ……Jusqu’au
quand vous ne ouvriez  pas vos yeux et encroyez et en rendez à lui qui veut vous aider ?  Mais votre libérateur est sage, et pourtant –patient………    
 
Jezebel – n’êtespas vous la femme Lilith qui a rejeté d’être épouse d’Adam ? N’êtes vous
Hecate avec ses sorcelleries noires et les sagesses arcanes de Astarte ? N’êtes
vous Pandore avec votre boite de malédictions donnés par les dieux sauvages et
implacables ? N’êtes vous Proserpine qui a étai râpiez  aux Enfers, d’être l’épouse de Hadès ? N’êtesvous, injustement – nomme la prostitué de Babylone – pour ceux qui ont haine de
votre grâce ? N’êtez vous Sophie des sagesses eclaircies et de la magie
occulte ? N’êtes vous la déese lunaire qui revèle les mystères aux hommes ?
On vous a donné l’image trompé de femme maudite, pour les misoginistes…….par
force – vous avez les vertues qui sont méprises pour les damnés israelites
ignorants et aveugles…Jezebel – vous êtes une reine qui donne inspiration aux
âmes luciferiques avec votre sceptre et couronne.  Vous triomphez sur la sagesse de Salomon,vous dominez les esprits plus habilement que lui-Vous êtes même la déese Ishtar
et Isis, qui a fait soigner et soulager les blessures des dieux ; mais les
jaloux vous essayaeint de vous subjuger, de vous humilier, de rendre insignifiant
vos vertues, de vous abatir dans une impulse monstrueux de misogenie…..Mais
vous triumphait, dâme sublime – vous ne vous prostituez pas, car vous êtes
impératrice, placez dans votre pouvoir par votre maître sage Lucifer !  
La clé de la rëencarnation est avec vous – Lucifer –vous determinez les destins avec l’archange Kamael, et Dieu – vous essayez de
libérer l’homme du prix lourd du Karma…Aux même temps vous jugez dans les tribunales
celestiales, comme vous avez jugé à Job. Votre conseil est fort – parfois vous
êtes le procureur des cas de justice des fils de Caïn…….Vous savez bien que
vous ne vous melez pas avec les crimes de l’homme – vous êtes seulement un témoin
– les ignorants vous accusaient de souffler des conseils malignes dans le cœur de
l’homme, comme si vous soyait ce ‘sur l’oreiller du mal.’  Dans votre clarté, Lucifer, et votrerebellion, vous aussi n’avez pas fait aucun ange, ou Adam, tomber– vous êtes
libre de tout ça.  Les hommes ignorantset faibles vous accusent parce-qu’ils ne vous connaissent pas essentielment :
parmi les démons il n’y a aucun auxquel vous ordonnes – ils font le mal sans
aucune interferance sienne.  Vous vousétonnez avec la méchanceté de l’humain qui s’excuse du crime en vous blâmant.
Vous restez libre de tout ce-là, car vous êtes sage. Vous avez-vous tout à
travers l’histoire, tout ce qui c’est passé, et vous connaît bien les
frustrations, et déchantements, et deceptions que l’être humain vous avez fait ;
hommes auxquels vous avez auparavant donner valeur sans estimer leur
trahisson.  Ce sont de repentissements –des personnes qui font mauvais usage de votre science arcane, vos enseignements,
et votre sapience : une méprise de votre sorcellerie et alchimie…tant pis –
pitoyable et triste –il n’y a aucun qui voit clairement votre vrai valeur,
Lucifer…………






Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres