Fragile éclair

Quand un rayon fragile et clair
Frappe d’un lumineux éclair,
La grande solitude luit
Par un effet de sa magie.

L’ombrageux poète s’étonne :
Voici qu’en son esprit résonne
La belle voix silencieuse
En inspiration délicieuse.

Des accords subtils, vibrations,
De nos maux la libération
Qui dans leurs ondes se propagent
Pour la joie des fous et des sages.

Ainsi participe à la danse,
L’ombreux, le joyeux ou le dense.
C’est ainsi que grandit le chant
En dépit du jour affligeant.

On peut aller à la taverne
Ou regarder, sur la poterne,
Se lever la lune d’un sou,
Qui brille de son éclat roux.

23 novembre 2010



04/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres