C'est comme...


Comme un chien sauvage
saute à la gorge des nuages.
Comme un cheval devenu fou,
rue et renâcle et rage,
lançant ses sabots en bataille.
Comme une lame, en un éclair
tranche le corps de la vérité.
Comme les loups armés de vigilance,
avec leurs pas de loups,
leur faim de loup fuyant sous leur échine.
Comme un renard aux yeux roux
saigne trois poules au passage.
Comme cette herbe têtue
revient toujours dans la cour.
Comme en Mars, les torrents en débâcle,
le ciel plein de cris annonçant les retours.
Comme ses cheveux mal peignés,
tête ébouriffée, jambes griffées.
Comme les dents mordent aux framboises ;
Comme les mains non policées
les esprits non dressés :
la vie, sans beaux ramages
la poésie, sans carte et sans bagage.

16 décembre 2010



01/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres