La révolte des mots

 

Écoutez ma voix de prophète
Sans me prendre pour une bête :
Aujourd’hui même je prédis
C’est dans les astres, c’est inscrit.

 

Certain jour les mots en colère
S’échapperont du dictionnaire.
Cela fera un grand fracas
Et l’Académie tremblera.

 

On verra des mots noirs de rage
Débouler méchamment des pages.
Armés de leurs signes crochus
Les mots envahiront les rues.

 

Ils rouleront sur les trottoirs,
Glissant et sautant dans les mares ;
Ils prendront d’assaut les gouttières
Et feront tomber les rombières.

 

A grands coups de A et de T,
Tous ces vocables forcenés,
Libérant les bibliothèques
Briseront les tables de tek.

 

Puis ils casseront les vitrines :
« Mais, c’est Mozart qu’on assassine ! »
Hurleront les géniaux enfants :
« Alerte ! C’est la fin d’un temps ! »

 

« Ah ! C’est la fin des mots utiles
Pour mentir d’usage facile :
Voici les mots en rébellion,
Et dans nos têtes ils danseront. »

 

La gigue endiablée : Liberté !
La bigin survoltée : danser !
Le zouk ébloui : anarchie !
Le cha-cha en folie : la vie !

 

Certains perdront alors leur langue,
Et comme des bateaux qui tanguent
Ne trouveront plus le fanal,
Envahis de mots : jour fatal.

 

Mais d’autres seront réjouis,
Tous ceux qui des mots sont amis.
Si ces mots prenaient le pouvoir,
Les vrais mots avec leur histoire…

 

Les mots qui ont repris leur sens,
Sans clamer victoire ou vengeance.
Le Verbe créé par les hommes,
Nous montrera la voie en somme.

 

La voie joyeuse qui se crée,
Pour les humains, sans secret.
La voie des mots qui sont bonheur,
Merveille et richesse du cœur.

__________

26 mai 2010



21/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres