Mouvement social au ciel


Clin d’œil au post « Mouvement social » de Cochonfucius :

 

C’est en l’an deux-mille-neuf-cent soixante huit
Que le Mouvement faillit mettre Dieu en fuite.
Tous les anges, soudain firent des réunions,
Des sit-ins, discours et manifestations.

 

Cela commença avec le haut de l’échelle,
Les intellos, Ouriel, Gabriel, Raphaël
Azraël et Saint Michel en firent partie
Pour mettre le foutoir dans le Saint Paradis.

 

Une révolte des anges, comme c’est étrange
Direz-vous : mais ils voulaient que les choses changent,
En ayant assez des abus d’autorité,
Et d’ailleurs ils ne furent pas les premiers :

 

Souvenez-vous de Lucifer, par Dieu jeté
Dans les ténèbres parce qu’il avait discuté…
C’est bien facile de lui reprocher le mal
D’une création bâclée par le Dieu Royal.

 

Bref, en l’an deux-mille-neuf-cent soixante huit,
Les anges décidèrent de prendre la suite
En commençant par poser au divin patron
Quelques questions et autres revendications.

 

Ce fut surtout parmi les anges gardiens
Que la grogne monta, car pour eux les humains
Donnaient de beaux exemples et illustrations,
Aux péchés s’adonnant, sourds aux malédictions.

 

Il y en avait même, quel fait incroyable !
Qui croyaient à d’autres Dieux, c’est insoutenable
Pour un ange gardien, d’entendre ses brebis
Murmurer des mantras assis sur un tapis !

 

C’est assez, dirent-ils, jetons nos auréoles
Allons écouter aux cieux les fortes paroles
De nos contestataires : laissons les terriens
A leur liberté, sans nous ils vont vraiment bien.

 

On décida de ne plus porter les messages
De ne plus jeter en enfer les gens peu sages.
Et puis aussi d’arrêter toutes ces louanges
Pour ce Dieu vaniteux qui exploitait les anges.



12/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres