Trop tard

Trop tard.... Il est déjà trop tard.
Voyez dans le jardins les ombres s'alanguissent.
Trop tard, septembre est déjà mort,
Au jardin un rayon de soleil s'endort.
Les fruits sont tombés, des branches secouées
Par un vent triste, un vent salé.
Trop tard pour les oiseaux, leurs nids sont désertés.
Plus de chants, on se tait.
Trop tard, les roses à la guerre sont tombées.
Trop tard pour les

amours.
Trop tard, ce n'est plus l'heure.
De se réjouir ni de danser, ni de s’enivrer,
Ni de s'en aller, s'embrassant
Sous les branches d'oliviers.
Trop tard pour les cerises,
trop tard pour les enfants, les longues soirées.
Ils vont maintenant doucement se coucher.
Trop tard, il est trop tard pour mon cœur vieillissant
Mon cœur qui n'a plus que si peu de sang.
Trop tard, et je suis fatiguée ;
et mon âme vaillante n'est plus qu'un chiffon déchiré,
Un bout de mouchoir détrempé
Qui demain, n'en doutons pas,
sera à jamais gelé.


03/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres