Chanson (2)

Mon pauvre cœur en défaillance,
Mon triste cœur est en partance.
Il voudrait tant trouver l’oubli
Dans un pays très loin d’ici.

Les roses n’ont plus de parfum,
Le soleil luit plus que demain.
Comment trouver la délivrance
De ces chaînes de lourd silence ?

Ma pauvre vie, je l’ai perdue :
Comme elle a froid, comme elle est nue.
Errant sans but en plein hiver
Pour elle plus rien je n’espère.

Ma triste vie comme un navire
Quand l’océan va s’assombrir.
Ma triste vie va se perdant,
Comme un poignet vidant son sang.

Je ne suis plus le capitaine
De ce vaisseau croulant de peine.
Il coulera, c’est bien certain,
C’est le sort de tout un chacun.

Mais que l’espérance revienne
Tout en haut du mât de misaine :
Je pleurerai tout mon bonheur
De retrouver l’idée des fleurs.

28 novembre 2010



01/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres