L' olivier

Je m'ennuie, sous l'Olivier.
Dieu que je m'ennuie sans l'Olivier.
Les cigales, sous l'Olivier
Ont cessé de chanter.
Car c'est fini l'été, sous l'Olivier
Les fleurs sont fanées,
Il pleut sous l'Olivier.
A l'école les enfants sont entrés
Habillés de tristes tabliers.
les enfants ne courent plus dans la garrigue

Au son des flutes, et puis des gigues.
Allons, enfants quittez donc l' Olivier
Allez devant, en chantant, l'automne se repent
Ne pleurez pas, l'été reviendra.
En attendant, vous ramassez des noix.
Ne pleurez pas sous l'Olivier,
les cigales, un matin, à nouveau vont chanter.
Allez, enfants, aux tristes tabliers
danser sous les sombres marronniers.
Jouez, jouez, à la marelle, l'enfer et le ciel,
Sautez, joyeux, sur les pavés.
Sans attendre rien, enfants, de l'Olivier
Car il s'endort, voyez-vous avec l'été.


09/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres