Le petit soldat

 

Tu as choisi…
Quel jour au fait ?
Ton esprit confus
Ne peut s’en rappeler :
Si c’est un combat,
Tu as choisi
De déserter.

Au fond de la chambre,
Dans la moiteur du soir,
Au creux chaud de ton lit
Tu broies l’espoir,
Éructant des sanglots noirs
Et de loin en loin tu n’ouvres les yeux
Que pour mieux les fermer.

Tu as choisi :
Qui donc pourrait t’aider ?
Allons, viens donc te battre,
Allons, le jour s’est levé.
Mais ton corps est sourd
Ton cœur trop lourd :
Comment les soulever ?

Mais oui, c’est de ta faute,
Et tu t’y vautres,
Recroquevillé
Sur quelques rêves enchantés,
Un peu de vin, des cigarettes,
Puni sans doute :
Petit soldat défait.
_________

Mardi 21 septembre 2010
revu le 27/07/2011



28/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres