Un autre silence

 

Un jour je partirai, loin des bourgs, loin des villes,
Éveillant de mon pas les animaux tranquilles
Je marcherai sans hâte, sans me sentir perdue
Vers le pays ancien où mon âme à vécu.

 

J’avancerai en songe, et mes yeux très limpides
Boiront tout mon passé quand je suivrai mon guide.
J’aurai pour tout bagage un cœur plein de regrets
De n’avoir bien connu que l’amour imparfait.

 

Un jour je quitterai, pour un dernier voyage,
Ces habits mal cousus. J’irai sous les ombrages,
Par les prés et les champs, et je verrai dans l’eau
Un visage innocent, un visage nouveau.

 

J’aurai la tête vide, et sans le reconnaitre
Je saurai bien au fond qui a été cet être.
Pourtant le quitterai sans un dernier adieu :
Loin de tout, loin de lui, sans lui faire un aveu.

 

Enfin à la frontière, je laisserai mon cœur
Mes regrets et mes peines, mes joies et mes malheurs.
Puis j’entrerai enfin dans ce pays ancien,
Ce pays inconnu qui est pourtant le mien.

_____________



20/09/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres